Examen acoustique du bâtiment – conception et mesures

L’examen acoustique du bâtiment est l’ensemble des sciences et techniques qui permettent de prévoir, mettre en œuvre et contrôler le confort acoustique au sein des logements et des lieux de travail.

Contexte :

L’ambiance acoustique d’un lieu ainsi que le confort qu’elle procure aux occupants, peuvent avoir une influence importante sur la qualité du travail, du sommeil et sur les relations entre les occupants du bâtiment. Quand la qualité de l’ambiance se détériore et que le confort se dégrade, les effets observés peuvent se révéler très négatifs, comme la baisse de productivité, les problèmes de santé ou encore les conflits de voisinage.

De nos jours, plus de la moitié des français se plaignent du bruit aussi bien sur leur lieu de travail que dans leur logement. Les bruits d’équipements individuels ou collectifs ainsi que les bruits de voisinages sont les principales causes de ces désagréments.
Ces différentes sources sonores font l’objet d’exigences réglementaires ou d’objectifs à atteindre afin d’obtenir des certifications (QUALITEL, HQE, H&E, BREEAM etc.).


Conformité réglementation :

                Mesures : NFS 31-057 et NF EN ISO 10052 – pas encore mise en application.
Calculs : ISO 140 et ISO 717
Classification des voies : Arrêtés NOR ENVP9650195A du 30 mai 1996 / NOR ETLL1303418A du 23 Juillet 2013
Mesurage en salle : Arrêté NOR EQUU9900634A du 30 juin 1999
Attestation acoustique : Arrêté NOR ETLL1237177A du 27 novembre 2012                                                                                                                                                                      Sonomètre acoustique du bâtiment

Matériels:

Pour mener à bien les campagnes de mesures acoustiques, ENEXCO est équipé d’un sonomètre FUSION de classe 1 de chez ACOEM ainsi que des matériels normalisés. Ces outils de pointes, couplés avec les logiciels dBTrait et dBBati de chez 01dB permettent de fournir aux clients des rapports complets avec une visualisation simple des résultats.

Présentation de la prise en compte de la réglementation acoustique :

L’article 1er I 5° de la loi n° 2010788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement a instauré, pour les bâtiments neufs ou parties nouvelles de bâtiments existants soumis à permis de construire, l’obligation de fournir un document attestant que la réglementation acoustique a été prise en compte.

Un décret du 30 mai 2011 définit les modalités de délivrance de l’attestation de prise en compte de la réglementation acoustique dans les bâtiments d’habitation, et un arrêté du 27 novembre 2012 fixe le contenu de cette attestation ainsi que les modalités de réalisation des mesures acoustiques après travaux.

Pour les bâtiments à visage d’habitations, cette réglementation concerne les logements collectifs et les logements individuels groupés. Ainsi, d’après l’arrêté du 27 novembre 2012, et la norme NFS 31-057, les mesures acoustiques à réaliser sont les suivantes :

Sans titrePHASE ETUDE :

ENEXCO rédige les notices acoustiques obligatoires en amont de tous projets soumis à permis de construire depuis le 1er janvier 2013. Les notices, adaptées à chaque type de projets,  déterminent les isolements de façades, les surfaces d’absorption nécessaires aux salles communes ainsi qu’aux couloirs. Les bruits aériens et solidiens (ou bruits de chocs) sont eux aussi étudiés afin de respecter les affaiblissements acoustiques régis par la NRA.
De ce fait, ENEXCO effectue les carnets de détail en amont du projet pour déterminer les points critiques à surveiller ainsi que les mises en œuvre qui seront appliquées.

Nous proposons de réunir les différents corps d’état en début de chantier pour les sensibiliser aux nouveaux enjeux acoustiques dans le domaine du bâtiment (présentation PowerPoint, accompagnement de chaque corps de métier aux nouveaux produits disponibles sur le marché, séance de questions…) ainsi qu’aux modes constructifs à privilégier.
Ces réunions de sensibilisation seront mises en place à la demande du client.

SUIVI DE CHANTIER DE LA QUALITE ACOUSTIQUE IN SITU:

Un suivi de chantier obligatoire, permet d’éviter les non conformités, tant lors de la rédaction de l’attestation acoustique que lors des mesures acoustiques effectuées in situ.
En effet, ces mesures antérieures aux mesures intermédiaires permettent d’accompagner les différents corps d’état, et les aider à respecter les nouveaux enjeux réglementaires.

Durant ces visites, nous vérifierons le traitement des points sensibles concernant l’acoustique du bâtiment. Par exemple les résilients acoustiques sous chape :

Sans titre

Nous rédigerons un rapport clair, illustré et annoté, présentant les principaux défauts à corriger en attendant une prochaine visite.
Cet accompagnement pourra si vous le souhaitez être suivi de réunions de chantier afin de présenter aux entreprises les défauts constatés et de leur expliquer la marche à suivre pour rectifier ces défauts et mettre en place d’éventuelles mesures correctives.

 Les mesures acoustiques obligatoires, en cours de chantier, ont prouvé leur importance. En effet, il est très regrettable pour tous les corps d’état de devoir mettre en œuvre des mesures correctives sur des logements lors de leur livraison, souvent synonymes de destruction des revêtements de sol, des doublages, voire même de la structure elle-même.

Rendu : Un rapport de test acoustique accompagné d’un recueil photo détaillé permettra d’identifier les problèmes d’isolation acoustique et de fonctionnement des équipements techniques.

MESURES

D’après l’arrêté du 27 novembre 2012,  voici le nombre de mesures qui devront être effectuées en respectant la norme NFS 31-057 :

Sans titre

 *  Malgré la non obligation, des mesures sont toutefois conseillées afin d’éviter tous risque de gênes sonores, tant en bruits d’équipement qu’en bruits aériens ou solidiens.

 

Attestation acoustique

Suite aux mesures, une attestation de conformité acoustique devra être effectuée.
Cette  attestation obligatoire concerne les bâtiments dont le permis de construire a été demandé à compter du 1er janvier 2013. Elle doit être fournie à l’autorité qui a délivré le permis de construire avec la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT), dans les conditions prévues à l’article R. 46242du code de l’urbanisme. Il est rappelé que la DAACT, et les attestations qui lui sont jointes, sont à transmettre dans le délai prévu par l’imprimé cerfa n° 13408*02.

ENEXCO se charge de la rédaction de cette attestation acoustique, et mettra tout en œuvre pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions.

 

Contactez nous, et déterminons ensemble les besoins de votre projet.