INCITY – Mesures record !

Mis en avant

La société ENEXCO a réalisé à un record en effectuant la plus grande campagne d’infiltrométrie à réception sur un immeuble de grande hauteur. La tour INCITY, 202m de hauteur, 44 145m² de SHON, et plus de 183 000m3 a été réceptionnée avec succès ce jeudi 5 novembre 2015.
INCITY sera la première tour HQE® ainsi que BBC Effinergie de centre-ville en France. Les performances de son bâti et de ses équipements lui promettent des économies d’énergie importantes. Les façades double peau permettent de limiter les apports thermiques grâce à un système de ventilation contrôlé mais aussi de maîtriser les apports de lumière naturelle.

La société ENEXCO est intervenue depuis la phase de conception jusqu’au test final d’infiltrométrie:

Cette mission comprenait :

  • Une analyse des plans EXE au niveau du RDC – mur rideau;
  • Une réunion de sensibilisation des conducteurs de travaux et des chefs d’équipe en salle, aux nouvelles exigences de l’étanchéité à l’air dans les bâtiments contemporains. Puis sur le chantier avec préconisation de produits innovants, accompagnement de mises en œuvre;
  • De nombreux suivis de chantier permettant de suivre l’avancée du chantier en contrôlant les pathologies en termes d’étanchéité à l’air;
  • Des campagnes de tests en cours de chantier sur plusieurs zones représentatives du bâtiment (murs rideaux, joints de dilatation, les différentes méthodes de mise en œuvre des menuiseries extérieures, …) conforment à la norme NF EN 138259 et le GA P50-784;
  • Test à réception, correspondant à la mise en dépression de l’ensemble du bâtiment à l’aide de 10 ventilateurs répartis sur plusieurs niveaux de la tour.

Cette intervention a nécessité l’intervention de tous les opérateurs autorisés de la société afin de conditionner l’ensemble de la tour INCITY et de piloter les ventilateurs.
Conformément au cahier des charges imposé par la maîtrise d’ouvrage, nous sommes très fiers d’obtenir une valeur de perméabilité de 0,45 m3/(h.m²) seulement.
Un résultat 55 % plus performant que la valeur contractuelle, elle-même 42% au-delà de la réglementation.

Étanchéité à l’air – Un nouveau record pour la société ENEXCO

Ce fut pendant un week end du premier trimestre 2014 …

… L’entreprise ENEXCO a réuni l’ensemble de son matériel de mise en dépression artificielle pour réceptionner le plus grand bâtiment qu’elle ait suivi depuis sa création.

L’Hôtel de Région Auvergne, 16 000 m² de SHON, plus de 13 000 m² de surface déperditive hors plancher bas, pour un volume de 55 000 m3. Cette réussite architecturale, alliant une ossature mixte béton armé-bois, intégrant des murs rideaux attenants à des patios intérieurs, des ascenseurs panoramiques… Voilà le bâtiment qu’ ENEXCO a réceptionné en ce début d’année 2014. Ce n’est qu’ après une mission complète d’étanchéité à l’air que cette prouesse technique a pu être réalisée.

DSC00768

 Aperçu façade nord de l’Hôtel de Région Auvergne : Aile D (sur la droite de la photo) et Aile E (sur la gauche)

Lire la suite

Deux nouveaux groupes scolaires à énergie positive !

Après près d’un an d’étude et d’accompagnement, ENEXCO vient de réceptionner les deux nouveaux groupes scolaires de Montpellier : le groupe scolaire L.V. Beethoven et le groupe scolaire Chengdu. Tous deux avaient visés des objectifs de perméabilité poussés, leur permettant d’atteindre le label BEPOS, ou à énergie positive. Cela signifie que grâce à leur équipement de génération d’énergie in situ (sous forme de panneaux photovoltaïques), ces groupes scolaires produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment…

 

ENEXCO - Groupes scolaires L.V. Beethoven et Chengdu

 

Un important travail de suivi et d’accompagnement avait été prévu en amont de ces projets, en collaboration avec la Mairie de Montpellier. En effet, de part leurs modes constructifs complètement différents (l’un en béton armé, l’autre mixte ossature bois, béton et pierre de vers), et leurs objectifs de perméabilité ambitieux, il était fortement recommandé d’étudier les points critiques dès la conception

Des précautions ont ainsi pu être prises dans la mise en oeuvre des façades bois et des joints de dilatation, et surtout dans la gestion des interfaces entre les différents matériaux du groupe scolaire L.V. Beethoven. D’un autre côté, un attention particulière a été apportée au niveau des points sensibles du groupe scolaire Chengdu, comme l’imposant mur rideau présent dans l’entrée.

Après ces études en amont des deux projets, des suivis de chantier précis et réguliers, ainsi que des campagnes de tests en cours de chantier ont été décisifs pour l’obtention d’une faible perméabilité à l’air.

C’est avec une grande satisfaction et une grande joie que nous avons communiqué à la maîtrise d’ouvrage les valeurs de perméabilité de ces deux groupes scolaires, inférieures aux exigences imposées (respectivement 1.2 m3/(h.m²) et 0.80 m3/(h.m²) pour les groupes scolaires L.V. Beethoven et Chengdu). 

Un an après la réception du groupe scolaire François Mitterrand dans le quartier Malbosc de Montpellier, ENEXCO a donc contribué à l’obtention de deux nouveaux groupes scolaires performants et innovants à énergie positive.

 

Plus d’information sur les sites internet de la ville de Montpellier (ici) et du Moniteur (ici).

ENEXCO – SINIAT Développement de l’ R’filter

 

Pour répondre aux exigences des dernières réglementations thermiques concernant l’étanchéité à l’air, l’entreprise SINIAT (anciennement l’activité ‘Plâtre’ de l’entreprise Lafarge) a développé une nouvelle membrane d’étanchéité à l’air. Sa particularité : elle se projette sur la face interne de la maçonnerie périphérique.

Pendant le développement de ce nouveau produit, ENEXCO a participé aux tests de perméabilité à l’air in situ pour juger de l’efficacité du produit. Les résultats recueillis ont été présentés sur la documentation de l’ R’filter visible à l’adresse suivante :

Lien vers site internet de SINIAT

Vous y découvrirez les avantages de cette membrane, et la prise en compte sur site de son efficacité à la page 6 où le nom d’ENEXCO est cité, en tant qu’organisme indépendant.

Le renouveau de l’ancienne usine TASE de Vaulx-en-Velin

Au cours de cet été 2013, et après avoir accompagné la maîtrise d’ouvrage pendant le processus constructif, toute l’équipe d’ENEXCO se félicite du résultat de perméabilité à l’air de l’usine TASE.

 

    

Initialement construite en 1925, cette usine fabriquait de la soie artificielle. Après l’arrêt de la production en 1980, elle tombe petit à petit en désuétude. Alors classé monument historique depuis le 25 mai 2011, un projet de réhabilitation va permettre de donner une seconde vie à ce patrimoine architectural.

C’est dans ce contexte qu’ENEXCO a été sollicité. Une mission d’étanchéité à l’air complète a été menée pour permettre d’obtenir une perméabilité à l’air inférieure à la valeur imposée : 1.2 m3/(h.m²). L’objectif était ambitieux puisque dans le cadre d’une réhabilitation, le nombre de points critiques en termes d’étanchéité à l’air peut s’avérer important. C’est grâce à la conduite de campagnes de suivis de chantier et de tests d’étanchéité à l’air en cours de chantier que nous avons pu mettre en évidence les plus grands risques liés à la perméabilité à l’air.

Après ce suivi régulier et rigoureux, c’est confiant que nous avons menés la campagne de tests d’étanchéité à l’air à réception du chantier.

Quatre ventilateurs ont été déployés pour permettre la mise en dépression de l’important volume de l’ancienne usine textile (plus de 40 000 m3).

 

C’est avec une grande satisfaction que nous avons obtenu un indice de perméabilité inférieur à 1.0 m3/(h.m²), signe que les conseils prodigués pendant le processus constructif ont été utiles et correctement appliqués.

 

 

ENEXCO a testé l’aéroport de Lyon!

ENEXCO a battu son record de mise en dépression d’une zone grâce à six de ses ventilateurs installés sur une porte provisoire conçue spécialement pour l’occasion…

 

C’était en début d’année, un des terminaux de l’aéroport St Exupéry de Lyon a fait l’objet d’un test de perméabilité à l’air.

Le challenge était audacieux puisqu’il fallait réussir à mettre en dépression l’ensemble des 17 000 m3 que représentent le terminal à tester. Pour ce faire, ENEXCO a pour la première fois regroupé six de ses ventilateurs en un seul endroit pour mettre en dépression la zone concernée.

C’est dans ce contexte que la société ENEXCO a été sollicitée. Ce test fut l’occasion de réaliser le plus grand test d’étanchéité réalisé par la société, en regroupant six de ses ventilateurs. Une porte en panneaux dérivés du bois a été spécialement conçue pour accueillir tout le matériel nécessaire à la mise en dépression de la zone.

Après plusieurs heures de conditionnement et de mise en dépression progressive de la zone, nous avons réussi à obtenir le fameux coefficient Q4Pa-Surf, conformément à la norme NF EN 13829 et son guide d’application GA P-50 784 associé. Cet indice de perméabilité respectait les valeurs gardes-fous de la RT 2005, à la grande satisfaction de la maîtrise d’ouvrage et de l’entreprise générale, responsable des travaux effectués dans ce terminal.

ENEXCO à EQUIP’BAIE et à POLLUTEC

Toujours à la recherche des dernières innovations dans le domaine des bâtiments basse consommation, ENEXCO s’est rendu au salon EQUIP’BAIE et POLLUTEC.

Nous nous sommes rendu au salon EQUIP’BAIE pour découvrir les avancées en termes d’étanchéité des menuiseries. En effet, les professionnels sont de plus en plus concernés par les problèmes de perméabilité à l’air, à l’eau et au vent des différents éléments du bâti. C’est pourquoi, un classement AEV (Air-Eau-Vent) des menuiseries existe. Nous nous sommes particulièrement intéressé au volet A de ce classement pour tenter de découvrir les nouveautés permettant à une menuiserie d’obtenir le meilleur classement de perméabilité à l’air : A4.

Les conférences et les intervenants de POLLUTEC nous ont permis d’appréhender les nouveaux enjeux en termes de pollution des sols, de qualité de l’air et de l’eau et du recyclage des déchets. Pour améliorer notre activité Qualité de l’Air Intérieur, nous nous sommes particulièrement concentrés sur les nouvelles technologies appliquées au contrôle et à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

Les exigences sont désormais établies. Les campagnes d’étude de qualité de l’air dans les établissements recevant du public de moins de 6 ans (maternelles, crêches), peuvent démarrées. L’échéance du 1er janvier 2015, date à laquelle tous ces établissements devront être contrôlés, approche. Viendront ensuite les écoles élémentaires (1er janvier 2018), les accueils de loisirs et les collèges (1er janvier 2020), ou encore les piscines, les établissements sanitaires et sociaux avec hébergements, ou les établissements pénitentiaires pour mineurs (2023).

Dans tous les cas, une campagne de mesures doit contrôler les concentrations en formaldéhyde et en benzène, deux substances classées cancérigène de classe 1 pour l’Homme. En sus, un taux de confinement devra être interprété via les concentrations en dioxyde de carbone (CO2), pour déterminer si oui ou non l’air du bâtiment échantillonné est suffisamment recyclé.