Qualité de l'air intérieur

Des études ont montré que l’air intérieur était parfois 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. A ce constat inquiétant s’ajoute le fait que nous passons en moyenne 80% de notre temps à l’intérieur d’un bâtiment.

A savoir : Le Code de l’Environnement stipule : « le droit reconnu à chacun à respirer un air sain qui ne nuise pas à la santé » et depuis 2011, la qualité de l’air des établissements recevant un jeune public (maternelles, écoles...) doit être surveillée. Cette surveillance est obligatoire et les corrections qui en résultera devront être effectuées entre 2018 et 2023.

Il est donc primordial de considérer la qualité de l’air intérieur en amont d’un projet de construction.

La qualité de l’air d’un bâtiment est influencée par de nombreux paramètres :

  • Les systèmes de ventilations
  • Les matériaux choisis pour la construction
  • L’activité des occupants
  • Le mobilier et les produits d’entretiens utilisés par les occupants

Concernant les matériaux de construction et de décoration, ils doivent depuis 2013 obligatoirement afficher leurs émissions de COV (composés organiques volatils).

Alors que les défis du bâtiment sont la diminution de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre ainsi que la limitation des déperditions liées à la ventilation il est désormais nécessaire de prendre en compte une bonne qualité de l’air.

Une bonne qualité de l’air est régie par 2 grands principes :

  • La limitation des émissions de polluants
  • Le renouvellement constant d’air intérieur

C’est dans ce contexte qu’Enexco, membre de la fédération FiMéa, accompagne ses clients dès la conception du bâtiment pour obtenir des résultats en termes de qualité de l’air satisfaisants. Lorsque que le bâtiment est déjà en usage, Enexco mesure, étudie la qualité de l’air actuelle, procure à ses clients des conseils et propose des solutions d’amélioration.

Enexco réalise une surveillance sur les bâtiments recevant du public, ce qui induit deux études :

  • L’évaluation des moyens d’aération
  • La réalisation de mesures de qualité de l’air intérieur avec les kits d’autodiagnostics

En cours d’accréditation COFRAC 17025 concernant le texte de référence LAB REF 30, nous serons dans un avenir proche capable d’effectuer les mesures de surveillance de la QAI dans les établissements recevant du public, lorsque les suspicions d’une origine inquiétante de polluants sont déduites.

Grâce à ses partenaires laboratoires d’analyse, Enexco est capable de déployer dès aujourd’hui les moyens nécessaires pour conduire les mesures de QAI dans les nouveaux bâtiments, qui visent certains labels qui induisent des contrôles en cours de chantier, et à réception des bâtiments. Par exemple, nous sommes capables de déployer des visites de chantier de contrôle en cours de chantier, permettant de vérifier les bonnes pratiques prodiguées dans un plan de la qualité de l’air intérieur, et procéder aux mesures QAI finales dans le cadre du label HQE : mesures du formaldéhyde, du benzène, du monoxyde de carbone, des particules fines (PM2.5 et PM10), ou encore le radon, en collaboration avec notre laboratoire d’analyses.
 

Nos atouts pour vous garantir un accompagnement de qualité : 

  • Des appareils de mesures pointus répondants aux normes françaises
  • Des partenaires variés et nationaux
  • 1 expert en Qualité de l’Air Intérieur

 

Découvrez

Nos projets associés

  • TOUR D2

    COURBEVOIE

    Assistance de maîtrise d'oeuvre. Mission d'amélioration et d'optimisation du confort intérieur. Expertise de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment et investigation des réseaux de ventilation. 

    Voir le projet

Vous avez
une question ?

Prendre contact avec nous